Ghianda (gland du chêne en italien) est né en observant le fruit qu’offre le chêne, l’arbre le plus répandu en France.

Au départ, je souhaitais le fixer sur un socle (un peu comme le fruit avec sa cupule) mais lorsque la magie du souffleur de verre a commencé à opérer, lorsque peu à peu je découvrais cette forme si simple mais à la fois si complexe, je me suis dit que finalement, il serait très bien tout seul.

Ghianda, de par ses formes, se suffit à lui-même, séduit, intrigue, c’est un joueur! Ghianda est un soliflore géant ; il n’a pas besoin d’un bouquet de fleurs pour être irrésistible!

Un vase Ghianda n’aura pas la même histoire que celui qui le précédera ou qui le suivra. Car chaque vase est fabriqué de manière artisanale par un souffleur de verre, qui, par un doigté et un souffle continu exceptionnels, transforme, comme par magie, de la poussière de silice en objet somptueux et d’une pureté étincelante.

Chapeau bas Messieurs les souffleurs de verre !

Angèle Resta

 

vase ghianda filomen

Aimez et partagez cet article sur les réseaux sociaux

Pin It on Pinterest

Share This